Ma première rencontre avec un handiskieur

1ERE RENCONTRE AVEC UN HANDISKIEUR.jpg

La deuxième année d’apprentissage de ski de ma fille, Anna, elle avait 5 ans. Nous étions aux Gets (et oui nous y sommes quasi tous les ans). Elle skiait sur une des pistes réservée aux débutants et équipée d’un tapis roulant. J’étais en bas de la piste pour l’aider à s’arrêter!

Dans la foule des skieurs, l’un d’entre eux a attiré notre regard.
 Un Monsieur en handiski descendait la piste.
Lorsqu’il s’arrêta près de nous, Anna me le montra du doigt et me dit :
« Pourquoi il skie assis le Monsieur? ».
Je me jette sur son doigt (et oui la politesse avant tout) en lui disant qu’il ne faut pas montrer du doigt, et lui explique qu’il s’agit certainement d’une personne se déplaçant en fauteuil roulant.
L’homme s’est approché de nous (je me suis dit qu on l’avait certainement mis mal à l’aise, et je commençais à être très gênée) très gentiment, et a commencé à expliquer à Anna comment fonctionnait son engin.
J’étais bluffé de son aisance avec son matériel.

Anna avec l’innocence des enfants lui dit : »Est ce que je peux skier avec toi? », l’homme un peu décontenancé accepta.
Nous avons passé un peu de temps en sa compagnie, et ce qui m’a le plus touché, c’est la fierté d’Anna a skié à côté de quelqu’un de différent, alors qu’autour de nous, le mépris des autres personnes se faisait sentir.
Les skieurs « valides » sont parfois tellement bêtes, qu’une dame à même osée prendre le handiskieur à partie. En effet, les handicapés étant prioritaire sur les remontées mécaniques, il se mettait sur le côté de la file et attendait patiemment que ce soit le tour d’Anna pour monter avant elle! (car Anna du haut de ses 5 ans avait décrété qu’elle l’aiderait à l impulsion du tapis!) Lorsque le tour d’Anna arrive, elle le laisse passer et c’est là que cette dame est intervenue, traitant ce monsieur de tous les noms car il passait avant les autres. J’allais intervenir, le handiskieur aussi, et nous avons était soufflé au poteau par Anna qu’il lui a dit, vous avez vos deux jambes alors vous pouvez attendre, en plus les handicapés sont prioritaires même sur les pistes de ski.
MERCI MA CHERIE!
Je n’ai pas eu la présence d’esprit de demander ces coordonnées à ce Monsieur, mais une chose est sûre, c’est lui qui m’a fait découvrir ce sport et m’a donné envie d’en faire!
Je me suis dit mais c’est ça qu’il me faut!! Ma patte folle serait protégée, et je pourrais faire fend la bise sur les pistes avec ma famille… Mais le chemin a été long, mais heureusement, le hasard fait parfois bien les choses… suite au prochain épisode! 🙂
SIGNATURE BLOG
Cet article vous a plu? N’hésitez à le partager avec les boutons ci-dessous ou à le commenter, je vous répondrais avec plaisir.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s